Au cours de la vie, le vagin change naturellement. Les accouchements multiples et les effets de la ménopause peuvent provoquer des changements physiques entraînant sécheresse et laxité vaginales, un relâchement vulvaire, une baisse du plaisir sexuel, voire des fuites urinaires. La technologie ThermiVa est destinée à toutes les femmes souffrant de ces symptômes.

ThermiVa a été conçu par un gynécologue californien et a reçu l’agrément de la FDA. La technologie utilise la radiofréquence pour émettre de la chaleur contrôlée via une pièce à main sur la zone relâchée, externe (vulve) et vaginale, encourageant la production de collagène.

Plusieurs indications sont traitées :

  • La laxité vaginale, par l’épaississement des parois vaginales au niveau de l’ouverture mais aussi sur toute la longueur du vagin ;
  • Le relâchement vulvaire, par le resserrement des tissus labiaux et la réduction de l’affaissement, entrainant un meilleur confort dans des vêtements serrés ;
  • La sécheresse vaginale, par l’augmentation de l’épaisseur de la muqueuse mais aussi de son humidité ;
  • Les petites fuites urinaires ;
  • La baisse du plaisir sexuel, grâce à l’augmentation de la sensibilité vaginale et de la capacité à atteindre l’orgasme plus rapidement.

ThermiVa ne nécessite aucune préparation ni anesthésie. Le protocole est sûr et efficace, réalisé en 30 à 45 minutes pour traiter les deux grandes lèvres ainsi que le vagin. Trois séances en trois mois sont recommandées.Le traitement ThermiVa peut entraîner occasionnellement une chaleur inconfortable, mais aucune brûlure n’a été constatée.

Dans les jours suivant la séance, la patiente observe un changement, qui sera optimal au bout de 3 mois. Les effets persistent pendant 9 à 12 mois.

 thermiva